La photo de la semaine

Recommander

Cliquez ici pour recommander ce blog

A la découverte du Mexique

 

      Un pays magnifique qui regorge de curiosités. Une capitale surréaliste, des sites archéologiques d’une splendeur incomparable, des paysages saisissants, un peuple accueillant et traditionnel, sans compter ses plages Idylliques.  Le Mexique est à lui seul un condensé de tous les mystères dont recèle  l’Amérique latine.

 

                                                                                                     
                    Le Mexique est, sans aucun doute, la meilleure porte d'entrée pour la découverte du monde hispano-américain. Le dépaysement est total et son rapprochement avec les Etats-Unis d'Amérique nous permet de conserver quelques repères occidentaux, non négligeables dans un monde où règne l'anarchie, le vacarme et la démesure. 
             Lorsqu'on visite ce pays, il ne faut aucunement délaisser la capitale, México DF, même si les européens craignent souvent cette mégapole à cause des clichés qui lui sont souvent attribués. Certes, la ville la plus grande du monde n'est pas sans problème (pollution, circulation chaotique, corruption...), pourtant,  elle ne laisse quiconque indifférent. Son histoire est fabuleuse, ses richesses culturelles innombrables et sa population d'une gentillesse inégalable.
              Il est certain que rares sont les touristes qui y restent longtemps car ils préfèrent passer leur temps à découvrir les sites des civilisations précolombiennes ou lézarder sur les belles plages de sable blanc. Je vous conseille néanmoins d'y séjourner trois nuits minimum et je vous assure que vous ne serez pas déçu. Une découverte classique de ce pays se déroulera autour de certaines étapes incontournables. Sachez cependant qu'ici tout est possible et que le Mexique ne se résume pas aux grandes lignes qui vont suivre.

Si vous décidez de vous rendre sur la Riviera Maya et le Yucatan, cliquez  ICI

 

LE MEXIQUE PRATIQUE

 


 

LE CLIMAT

 

      Pour schématiser, le climat mexicain se compose de deux saisons : la saison sèche de novembre à avril et la saison des pluies de mai à fin octobre.

 

-         La saison des pluies se caractérise généralement par des trompes d’eau quotidiennes en fin d’après-midi et dans la nuit. Hormis sur les hauts plateaux, cette période est aussi assez chaude d’où une humidité de l’air souvent importante. Du côté pacifique, les pluies peuvent être moins tardives et tomber dès le milieu de journée.

-         Pendant la saison sèche, les températures sont plus bases et les nuits peuvent être très fraîches.

 

           Notez également que la saison des pluies s’accompagne également d’une période cyclonique très intense. L’intérieur du pays, n’est pas touché mais le Yucatan et la côte pacifique ne passe pas un été sans être meurtris par ces phénomènes atmosphériques. Comme partout, le changement climatique est aussi présent ici et on remarque une augmentation du nombre de cyclones et de leur violence.   

            Comme dans tous les pays d’Amérique latine, il ne faut pas oublier que le climat est variable selon l’altitude. Prévoyez donc un petit lainage pour les soirées du Haut Plateau qui peuvent être fraîches en toutes saisons.

 


                                            LES TRANSPORTS


      Le bus  est le moyen de transport le plus répandu. Chaque ville est desservie et les compagnies sont nombreuses. La plus connue, est ADO qui est très utilisée par les touristes pour son service, sa ponctualité et sa sécurité. La différence de prix n'étant pas énorme, je vous conseille toujours de prendre les premières classes pour les longs trajets. C'est l'occasion de se reposer et d'économiser une nuit d'hôtel.
       Il existe une centrale de réservation de bus pour le territoire mexicain :
www.ticketbus.com.mx. Aucun souci pour les transactions avec la carte bancaire. 

     La location de voiture  est un autre moyen qui permet d'être beaucoup plus indépendant mais la liberté a un coût et cette solution est beaucoup plus onéreuse. Sachez qu'au Mexique, quand vous rendez   votre véhicule dans un lieu différent de la prise, c'est qu'on appelle les frais d'abandon, le supplément est énorme. Un exemple, une prise à Mexico avec une remise à Cancun revient à 450 euros en plus du prix de la location!! Pour les locations, pensez à
www.autoescape.com

      les taxis peuvent être appréciables en ville mais ATTENTION à Mexico capitale, le risque de vol est extrêmement élevé. Dans cette ville, un taxi sur trois est un faux et il y a souvent des complices au coin de la rue qui vous attendent. Les cas sont plus que fréquents puisque selon les autorités (chiffre sous estimés bien sûr), il y aurait plus de 150 cas par jour d'agressions dans les taxis. Conseil : si vous devez absolument prendre ce genre de véhicule, demandez toujours à votre hôtel ou votre restaurant de vous le réserver.

Les taxis officiels et légaux ont une plaque d'immatriculation spéciale. Elle commence toujours par L ou S suivi de 5 chiffres. Si ce n'est pas le cas, votre taxi est un faux. Cherchez-en donc un autre.



                                                                                   LES BANQUES


La monnaie mexicaine est le peso et équivaut à environ 0,06 euros. Pour le taux de change exact voyez sur
www.xe.com/ucc/fr
Des banques, vous en trouverez un peu partout mais elles ferment très tôt au public (16h en général)
Pas de problèmes pour trouver des distributeurs de billets. Le retrait est souvent limité. 
Ne partez pas avec des dollars. Si vous achetez cette monnaie en France, vous devrez vous acquitter de deux commissions : de l'euro au dollar, puis du billet vert au peso. Perte d'argent, de temps et on se fait souvent plus arnaquer en utilisant le Roosevelt!!!
Dans les magasins, vous pouvez payer en CB très facilement. Mais attention : on vous fait signer un reçu sur lequel vous avez une petite case "propina"(pourboire) qui n'est jamais remplie. Si vous désirez laisser quelque chose, inscrivez-y la somme sinon, barrez-la car la laisser vite, signifie que vous laissez ce que vous voulez au serveur. Les surprises peuvent donc être désagréables au retour. Parole de connaisseur qui n'avez pas suivi les conseils des guides!!!


                                                     AMBASSADE


Ambassade du Mexique en France : 9 rue de Longchamp   Paris    Tel : 01.53.70.27.70
Ambassade de France à Mexico : Lafontaine 32            Tel : 91.71.98.40

                                                              

                                   UN PEU DE LECTURE

  La littérature mexicaine est extrêmement riche et je consacrerai une page et des articles à ce sujet. Mais afin de préparer votre séjour et découvrir les civilisations précolombiennes et le Mexique actuel, tout en vous plongeant dans un trame prenante et fascinante, je vous conseille vivement de vous procurer le livre de Vincent Meurice intitulé l'âge des cancres. Un excellent moment vous attend. Consultez son site, aussi mystérieux et énigmatique que l'oeuvre. A vous de trouver la clef qui vous ouvrira la porte de ce monde merveilleux de l'âge des cancres
                                                       www.agedescancres.com/




 

A LA DECOUVERTE DES RICHESSES MEXICAINES

 





                                                   
Mexico Capitale                                        

                                                                            
                Au Mexique, v
ous entendrez souvent parler du « zocalo », centre névralgique des villes qu'on peut considérer comme l’équivalent de la Plaza Mayor en Espagne ou de la Plaza de  Armas en Amérique du sud. C'est le lieu de toutes les manifestations, de toutes les rencontres et le repère de tout touriste.
             Ce terme vient en fait du socle qui se trouve au centre de la place principale de Mexico, qui devait recevoir la statue de Charles IV. Mais celle-ci n’est jamais arrivée, et seul le « zocalo » (le socle en français) demeura au centre. Ironiquement, la Plaza de la Constitucion devient donc le "Zocalo" et  par extension, toutes les places principales mexicaines ont adopté ce nom.





Où se loger à Mexico, cliquez ICI
Où manger à Mexico, cliquez ICI
  

         Le Zocalo de Mexico DF, est l’une des places les plus grandes au monde. Elle est entourée par quelques monuments très intéressants.
            
            La cathédrale: sa construction débuta au XVIème siècle mais s'étala sur plus de 300 ans qui laissèrent une diversité de styles architecturaux exceptionnels : la façade principale à la fois très baroque et néo-classique, alors que sur le côté est, le style churrigueresque est à l'honneur. A part cette touche d'originalité, notez l'ensemble structural de cette cathédrale qui s'enfonce peu à peu dans les sous-sols marécageux de la place : un petit air de Tour de Pise locale. A gauche de l'entrée, au coin de la rue, se regroupe dès le matin des dizaines de personnes, une pancarte à la main. Ce n'est pas une manifestation quotidienne mais juste une espèce d'ANPE locale. Sur chaque pancarte apparaît la spécialité et le tarif de la prestation. 

  
     Le Palacio de gobierno juste en face de la cathédrale se trouve ce palais qui sert de mairie de la ville.

     Le Palacio Nacional: très beau monument construit sur les ruines de Moctezuma. Il faut entrer dans ce palais. C’est  un passage obligatoire !!!!!
           N’oublie pas votre passeport car on vous le réclamera à l’entrée.
            Ce sera votre première rencontre avec un art typiquement mexicain, el muralismo. Au XXème siècle, José de Vasconcelos demande à un groupe de jeunes artistes de peintre la volonté du peuple sur les murs de la Escuela nacional. C'est le début d'un mouvement artistique qui se répandra d’abord dans tout le Mexique puis s’étendra dans toute l’Amérique, y compris aux USA. Le but premier des muralistes est d’instruire le peuple analphabète. Pour qu’il comprenne le monde qui l’entoure, il doit connaître l’histoire de son pays. Les murs serviront donc de support à cet apprentissage. Le muraliste le plus connu est Diego Rivera et c’est dans ce Palacio Nacional que vous trouverez ses œuvres majeures et par leur intermédiaire, un panorama de la grande histoire mexicaine.      

             Ouvert tous les jours de 9h à 17h. Entrée gratuite mais passeport obligatoire. 


    Tenochitlan : en fait, quand vous êtes sur la place, vous vous trouvez sur l’emplacement de l’ancienne capitale aztèque : Tenochitlan. De cette grande cité, il ne reste plus grand-chose puisqu’elle fut détruite par les conquérants espagnols dirigées par Cortés. Les pierres de la pyramide ont cependant servi à construire la cathédrale et une partie de la place.
       A côté de la cathédrale, se trouve donc el Templo Mayor où vous verrez le premier Chac Mool, cce fameux Dieu de la pluie que vous retrouverez dans de nombreux sites archéologiques à venir.
                Ouvert du mardi au dimanche de 9h à 17h. 4 euros
.


           
       La calle de la Moneda : à ne pas manquer car c'est dans cette rue que vous trouverez les demeures coloniales les mieux conservées.

               Dans la zone du Zocalo, vous vous rendrez vite compte que l'animation est omniprésente. Tous les soirs, par exemple, ont lieu des spectacles d'indiens et des marchés où chacun tente de gagner quelques pesos pour pouvoir survivre. C'est ça aussi, Mexico, un fossé énorme entre les riches et les pauvres.


 

           Torre latinoamerica : après avoir parcouru les alentours de la place, remontez vers le parc de la Alameda en passant par la calle Madero. Au bout de la rue, se trouve la tour la plus haute de la ville : 146 mètres. Un petit conseil, entrez, prenez votre ticket et montez au 43èmeétage. Panorama exceptionnel si le temps est dégagé (mot à relativiser car vous êtes dans la ville la plus polluée du monde !!!)

            Ouverte de 9h à 22h. Entrée payante. 4 euros.

 

             Musée précolombien : ce musée superbe, considéré comme l'un des plus beaux du monde vous donnera tous les renseignements pour comprendre ce que vous allez découvrir pendant votre séjour.Ce sera certainement le seul musée que vous ferez pendant votre circuit et même si ce n’est pas ce que vous aimez le plus, celui-ci me semble indispensable pour comprendre le Mexique. 

          Parque de la Alameda : pour satisfaire une soudaine envie de verdure, n'hésitez pas à vous y balader. 
       La Plaza de las tres culturas: place peu attrayante et pas vraiment très belle mais historiquement intéressante car elle représente les trois cultures du Mexique : Aztèque (ruines d'un ancien marché), espagnole (église) et moderne (je vous laisse deviner). C'est ici également que la répression fut la plus terrible en 1968 lors de la Révolution étudiante.   

OBLIGATOIRE
           On ne peut venir à Mexico sans se diriger à quelques 50 kms sur un des sites archéologiques le plus beau du pays présenté dans cet article :
Teotihuacan . Une visite inoubliable! 

            Même si vous lisez dans tous les guides et dans toutes les brochures touristiques qu'une sortie à Xochimilco est indispensable, je pense que ce n'est qu'une perte de temps et d'argent. Autant aller voir Mickey à votre retour. 

              Autre lieu mythique pour les français, la place Garibaldi. Cette place où on retrouve le soir les mariachis qui jouent leurs sérénades aux amoureux. Avec des mots, tout paraît romantique mais sur le terrain, c'est plutôt la beuverie qui prédomine.   





                    Puebla 


                                          
      Nous voici donc à 1H30 au sud de la capitale mexicaine. Encore une ville coloniale pleine de charme avec une vue superbe sur le Popocatepelt. Ici, tout rappelle la présence de l'Espagne. Le baroque est omniprésent et les traditions profondes commencent à poindre. Ne tardez pas non plus trop de temps dans cette petite ville. Les étapes suivantes vous promettent des surprises encore plus agréables. 
          Peu de musées, alors profitez-en pour vous perdre dans ces rues bien attrayantes. Si vous avez un peu de temps, rendez-vous à cholula qui ne se trouve qu'à une dizaine de kilomètres (pyramide et Zocalo intéressant).

Où se loger :

      Les logements sont également nombreux. Dans le centre ville, ce sont souvent des anciennes demeures coloniales transformées en hôtels. Le charme est donc au rendez-vous. 
Voici quelques hôtels mais ceci sont souvent sans charme. Malheureusement j'ai perdu mes notes sur les plus sympas. 

Hôtel Imperial: un bon rapport qualité prix pour cet hôtel aux chambres désuètes et un peu vieillottes mais ici c'est plutôt courant. 
Hôtel Colonial: à quelques mètres du Zocalo, cet ancien couvent vous promet une belle surprise. De très belles chambres rénovées avec tout le confort. Vraiment une bonne adresse.  
Camino Real Puebla: je vous le dis de suite, si vous recherchez un hôtel petit budget, ce n'est pas ici que vous trouverez. Pour une centaine d'euros la nuit (la chambre), c'est dans ce couvent que vous pouvez passer votre nuit. beaucoup de charme dans ce bâtiment du XIXème. de belles chambres, un bon service et un petit déjeuner qui vous calera pour la journée.

Où manger :

La Fonda Santa clara: envie d'authenticité et d'une cuisine de qualité, le tout pour 6 euros, c'est ici qu'il faut venir manger son Mole Poblano.



                               Oaxaca




                      Après une longue route à travers les champs de cactus et les montagnes, nous entrons dans cette ville magnifique que vous ne pourrez oublier. Des maisons colorées, des rues pavées, une population traditionnelle, des marchés superbes vous y attendent. C'est sans aucun doute la ville la plus agréable sur cette route vers le Yucatan. En plus de tous ces attraits, je vous conseille de visiter le Convento Santo Domingo qui renferme désormais un musée très intéressant puisqu'il retrace l'histoire de la région, notamment la période révolutionnaire. Dans les alentours de Oaxaca, il ne faut pas rater deux sites archéologiques majeurs : Mitla et Monte Alban. 
                         N'oubliez pas la spécialité locale : los chapulines, des sauterelles grillées parfumées au jus de citron vert.    

Où se loger :

Hôtel El pasaje : très bien situé dans le centre de la ville dans la rue Mina, connue pour ses chocolatiers. Pas le grand luxe mais très propre, bon accueil et pas cher. Moins de 15 euros la chambre.
Casa Arnel: petit hôtel familial où on se sent bien. Les chambres sont correctes sans être un grand luxe. ce qu'on aime, son jardin tropical et sa fontaine entourée de citronniers où se divertissent les perroquets. Un vrai havre de paix.

Où manger :

   Comme souvent, je ne vous parle pas des innombrables petits restaurants authentiques que vous trouverez au gré de vos ballades et de vos envies. ici, seuls apparaîtront les restos les plus réputés.

Los Danzantes: sans doute le restaurant mexicain le plus apprécié pour son cadre, sa terrasse et la qualité de ses repas. essayez ici tous les plats à base de poisson. c'est rare au Mexique et ici, ils sont succulents.
La biznaga : bon rapport qualité prix pour ce restaurant de bonne qualité sans tomber dans le luxe. Une bonne cuisine du terroir.


   San Cristobal de las Casas


                       Le Chiapas, est une des régions qui a été, et qui le redevient parfois, la plus conflictuelle pour le gouvernement central. Les français craignent souvent d'aller au Mexique à cause des problèmes qui touchaient cette zone il y a quelques années. Aujourd'hui la zone est beaucoup plus calme et ne mérite en aucun cas qu'on la délaisse. Ici, tout est magnique : une forêt luxuriante et abondante recouvre les montagnes et dissimule les petits villages d'indigènes qui vivent encore de leurs traditions ancestrales, entourés des singes hurleurs qui vous accueillent avec des cris indescriptibles. Au pied de ces montagnes se trouve San Cristobal, une ville que vous n'oublierez jamais. Des maisons blanches, d'autres bleues, des églises jaunes, des rues pavées, des balcons en fer forgé et une population diversifiée vous étonneront et vous enchanteront. 
       C'est dans cette ville que vous allez trouver l'un des marchés les plus traditionnels et certainement l'un des plus beaux du pays. Les indiens descendent de leur village pour y vendre leurs fleurs, leurs fruits et leurs légumes. Un marché haut en couleur et en odeur. Un vrai spectacle!
       Dans la campagne environnante, de nombreuses excursions sont possibles et notamment des randonnées équestres qui vous feront rencontrer des gens d'une très grande fierté et d'une amabilité exemplaire.

Où se loger :

   La casa del Sol: le choucou des gîtes de San Cristobal. Un accueil et un service exemplaires. belle petite demeure très propre et très proche du centre. Une excellente adresse pour un prix attractif lui aussi (moins de 10 euros la nuit)
   Hôtel Don Quijote : encore une excellente adresse. De belles chambres propres et bien équipées. Toujours un très bon service pour un prix sympathique



                  Palenque

                                                                             
       Les mots sont difficiles à trouver pour exprimer une telle beauté!! A quelques kilomètres du village de Palenque, on trouve ce site archéologique de Palenque, enfoncé dans la jungle d'avocatiers. Surtout allez-y le matin afin de participer au mystère toujours aussi présent. La brume s'élève du sol et enveloppe les édifices en en révélant toute la beauté et le côté magique des lieux . Le matin, vous serez en plus assailli par les cris des singes hurleurs. Je crois que j'ai rarement vu un lieu aussi romantique.
                 Sur la route entre San Cristobal et Palenque, vous pouvez vous arrêter à Agua Azul pour profiter d'un petit plongeon dans les bassins des chutes d'eau? L'environnement est plutôt sympa mais vérifiez les conditions climatiques des jours précédents. Les pluies rendent en effet l'eau boueuse et mettent fin au charme de ce lieu.

Où loger :

Bien sûr, je ne peux que vous conseiller de loger dans le quartier des cabañas. Un lieu en pleine nature, en pleine jungle. certes, cala comporte quelques inconvenients comme les petites bestioles et l'humidité mais quel charme !!! 

El panchan : bien qu'assez grand, ce complexe est vraiment très appréciable et très apprécié. Bon rapport qualité-prix et de nombreuses prestations annexes sont proposées.  

 Ne restant pas des jours et des jours sur la ville de Palenque, je n'ai pas de restaurants à vous proposer. Vous en trouverez énormément dans le centre ville mais rien de bien typique;


                 Campeche

        Bien que délaissée par les touristes, je vous conseille de connaître cette ville qui dégage énormément de charme. On se trouve dans une nouvelle ville coloniale, moins attachante certes que Oaxaca ou Puebla, mais qui mérite qu'on s'y attarde un peu. La ville est la seule fortifiée de tout le pays. Je vous le dit de suite, il ne reste pas grand chose de ces fortifications. Le centre ville ne vous laissera pas indifférent puisqu'ici s'alternent des maisons aux façades pastels et les balcons en fer forgé. Une promenade en centre ville bien sympathique après les quelques jours dans la jungle du Chiapas. La région peut se vanter de posséder de nombreux sites archéologiques mais qui restent inexploités. Les touristes s'y font rares : l'authenticité est donc à son comble. Profitez-en!!!

Où se loger 

Hôtel Lopez : une très bon hôtel en plein centre ville avec des prestations de bonnes qualité. Les chambres entourent un patio et la piscine (petite) et sont très propres et rénovées. 
Hôtel Colonial : très centrique et très connu par les touristes. Bon accueil et très propre. Ce n'est pas non plus le grand luxe mais à 8 euros la nuit, on n'en demande pas tant. Un bémol, l'ensemble a besoin d'une rénovation. Bonne adresse cependant.
Hôtel Maya Campeche : encore un bon rapport qualité prix. Les chambres sont petites et sombres mais l'avantage est la situation de l'hôtel en plein centre historique. 

    


                    Mérida

           Ville qui n'est pas belle à proprement parler mais qui est inévitable si on veut visiter le nord du Yucatan et ses nombreux sites archéologiques. On y trouve quand même quelques intérêts non négligeables : un zocalo agréable, mignon et bien animé et un marché immense et surprenant. Mérida est cependant très bruyante et la chaleur lourde la rend un peu plus austère que ses voisines. 

                Ne perdez pas de temps à chercher des plages dans le coin car elles ne sont vraiment pas terribles; Consacrez-vous d'abord à la visite de tous les sites du coin. pour les plages, les caraïbes ne sont pas loin!!!A quelques 80 kms de Mérida, se trouve le site le plus extraordinaire de la région, après Chichen Itza. Uxmal, était la capitale politique et culturelle de la région Puuc. Les ruines se situent au coeur d'une zone vallonnée et sont encore plutôt bien conservées. Si vous avez le temps, si vous ne vous lassez pas des pierres et si vous êtes passionné des cultures précolombiennes, rendez-vous à Kabah et surtout à Labna où les touristes se font très rares.


Où se loger :

Pour le logement, sachez que c'est à partir de Mérida que l'on trouve les belles "haciendas", transformées  en hôtel de luxe, et quel luxe!!!!! il est certain que le tarif n'est pas donné (comptez au minimum 100 euros la nuit par personne en pleine saison) mais l'expérience est réellement inoubliable.
Hacienda San José   
Hacienda Santa Rosa
hacienda temozon                                                 http://www.haciendasmexico.com/     
Hacienda Uayamon
Hacienda Xcanatun

Pour rester plus simple :
Luz En Yucatan : si vous voulez de l'authenticité, de la propreté, un accueil irréprochable et le centre ville à vos pieds, voici la pension de famille idéale. vraiment le coup de coeur pour 15 euros la nuit.
Hôtel Dolores Alba : toujours dans le centre ville, cet hôtel est à recommander. bon accueil et calme. Les chambres donnent sue une petite piscine et sont très confortables. Comptez 13 euros la nuit.

Où manger

Los Almendros : un des restaurants le plus réputé de la ville. Une cuisine typique et raffinée. Goûtez-y la Sopa de limon, leur spécialité. C'est délicieux


               Chichen Itza


                    Chichen Itza, le site le plus visité du Yucatan et l'une des sept merveilles du monde. Pour éviter les foules et l'impression de se trouver à Disneyland, allez-y dès l'ouverture à 8.00h. Les hordes de bus y arrivent dès 10.00h et là, l'imagination n'a plus cours. Les casquettes Coca-cola, les bousculades, les papiers au sol et tous nos bons comportements d'êtres civilisés nous ramènent vite à la réalité.
                   Il faut compter au moins quatre heures pour visiter cette merveille et se replonger dans ces civilisations passées  si passionnantes.

Où se loger

Une petite folie?! Une envie soudaine de vous sentir au plus proche de la pyramide ?! Alors réservez une chambre à l'Hacienda Chichen. Vous serez à 100 mètres du site dans une véritable hacienda nichée au sein de la jungle. Les chambres se situent dans des bungalows qui, j'avoue, méritent une petite rénovation. Pour le prix, préférez une autre hacienda dans la région. '110 euros environ)


              Valladolid

      Une petite ville vraiment agréable, jolie et typiquement mexicaine. A ne pas rater. On peut très bien y passer une heure ou deux en venant de Chichen Itza pour rejoindre la côte Caraïbe? Ce trajet permet de traverser le Yucatan et les petits villages perdus dans la jungle.
       L'office du tourisme se trouve sur le Zocalo et même si vous n'avez rien à demander, entrez-y et montez à l'étage où se trouvent quelques "murales" plutôt sympas. Après cette brève visite culturelle, parcourez la calle 41 pour rejoindre le convento de San bernardino. Les rues pavées bordées par les façades couleurs pastels vous enchanteront.





         Maintenant, tous ces kilomètres de routes, toutes ces visites exceptionnelles mais éreintantes, bref, tous ces efforts méritent une bonne récompense et la surprise la voici ...





                 

La voici enfin cette belle plage de sable blanc qui s'enfonce dans une eau turquoise. La première impression est saisissante. Quelle beauté ! Quelle couleur!  Une côte superbe qui s'étend de Cancun au Bélize et où tout vous sera proposé : de la  plongée, du parachute ascentionnel, des parcs aquatiques pour nager avec les dauphins et les tortues mais surtout, en s'éloignant vers le sud, des plages intactes, abandonnées aux chiens errants et à quelques pêcheurs. 
                  De votre hôtel, partez vers ces lieux magiques en emportant masque et tuba car toutes les bêbetes évitent de plus en plus les stations balnéaires et se réfugient vers ces paradis perdus. Nager avec les tortues sauvages reste un moment inoubliable. Ne le loupez pas! 

                    Ne loupez pas non plus un autre site archéologique : Tulum. Une pure merveille quand on y entre tôt le matin. Un port maya ouvert sur la mer des caraïbes qui vous invite au voyage!!! Les iguanes vous y attendent imperturbables et curieux de votre visite.  
                     
                   Pour finir,quelques photos parleront plus que quelques mots et je profiterai maintenant des articles pour vous parler plus de cette région et si vous voulez plus de renseignements, contactez-moi.

                                           

 
Blog : Sport sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur avec TF1 Network - Signaler un abus